Allter au contenu
Comment le tourisme solidaire améliore-t-il la place de la femme dans la société ?

Comment le tourisme solidaire améliore-t-il la place de la femme dans la société ?

Publié le

Selon l’ONU, « l’égalité des sexes n’est pas seulement un droit fondamental de la personne, mais aussi un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable »

ECM Voyages étant labellisée « Garantie tourisme équitable et solidaire », nous sommes engagés légalement pour l’égalité des genres : « l’opérateur veille à valoriser l’implication des femmes dans l’activité touristique » - Art. 24.

Le tourisme solidaire permet une reconversion professionnelle à ces femmes et leur offre donc une meilleure place dans la société. Dans plusieurs de nos séjours, nous valorisons les ONG et les entreprises qui mettent en valeur les femmes, en faisant découvrir ces structures à nos voyageurs.

Dans l’un de nos voyages en Inde du Sud par exemple, nous saluons l’initiative de l’ONG Speed Trust, qui a été la 1e organisation indienne à former des femmes issues de bidonvilles à conduire des taxis à 3 roues dans la ville de Chennai. Après une formation et l’obtention de leur permis de conduire, cela leur a permis de quitter une vie très précaire et de gagner un salaire 3 fois supérieur à celui des autres foyers du bidonville, le tout dans une activité autrefois exclusivement masculine.

 

 

Dans un pays comme l’Inde où les droits de la femme sont encore très aléatoires, c’est une initiative révolutionnaire qui a permis à des femmes non seulement d’avoir un salaire plus gratifiant mais de s’intégrer à la société, de sortir du cadre du bidonville et de bousculer les mœurs de ce métier genré.

Les changements et améliorations de la condition féminine sont également soutenus par les échanges entre les voyageuses, les femmes et les jeunes filles qui discutent des différences sur les questions d’éducation, de santé, de position sociale, poussant à la réflexion.
Ce sont ces échanges, cette ouverture sur le monde, qui rendent le caractère solidaire du tourisme si important.

 

 

 

L’ATES a par ailleurs établi une étude sur l’impact du tourisme solidaire sur les habitants, et notamment sur les femmes. A l’issue de son analyse au Pérou, l’ATES remarque que le fait d’accueillir des voyageurs bouscule la hiérarchie du foyer. Les femmes, responsables de la maison, ont plus de responsabilités en étant hôte et donc plus de pouvoir au sein de la famille. Et l’accueil du voyageur demandant davantage de travail dans le foyer, la figure masculine de la famille est lui aussi obligé de s'impliquer dans les tâches ménagères pour soutenir cette activité, ce qui était absolument impensable auparavant.

Ces petits changements, qui sont pour nous de grandes mesures, ne doivent pas dépendre de l’activité touristique, et nécessitent de vraies refontes de la société. Mais la place qu’elles gagnent petit à petit dans leur foyer grâce à un revenu juste mérite d’être mise en lumière.

Relatifs