Allter au contenu
ATES - Etude des impacts du tourisme équitable et solidaire sur les populations

ATES - Etude des impacts du tourisme équitable et solidaire sur les populations

Publié le

Pendant 2 ans (2017-2019), l’ATES, Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire, a établi des études documentaires préliminaires et des études de terrain en Inde, Madagascar et Pérou. L’objectif a été d’évaluer les impacts et changements que le développement d’une activité de tourisme équitable et solidaire apporte sur un territoire.

Aujourd’hui, elle publie les résultats de cette étude

 

Le tourisme équitable et solidaire a tout d’abord des impacts économiques sur les territoires :

L’activité de tourisme génère un revenu complémentaire essentiel pour les habitants. Ces revenus peuvent notamment combler les mauvaises récoltes ou la fluctuation des prix, dans un contexte économique reposant souvent sur le secteur agricole, un secteur fragile et incertain.

Les revenus issus du tourisme équitable et solidaire impactent donc directement les conditions de vie des habitants. Cela a également une conséquence sur l’éducation infantile, les familles disposant de davantage de moyens financiers pour envoyer les enfants à l’école.

 

  

 

Le tourisme équitable et solidaire agit également sur la migration saisonnière, en diminuant la tendance. En effet, le départ des hommes vers la ville, comme étant une main d’œuvre non qualifiée, est un phénomène courant dû au manque de bénéfices agricoles. L’activité touristique équitable permet d’attirer de nouveau ces expatriés vers leur village natal, en faisant ainsi fonctionner l’économie locale. L’accueil du voyageur chez l’habitant, à travers la préparation de repas, permet d’ailleurs de garantir aux récoltes un débouché direct.

   

 

Les impacts sociaux du tourisme équitable et solidaire :

La place des femmes dans la société est directement impactée par le tourisme responsable. Malgré une amélioration de cette tendance toujours possible, nous constatons que l’accueil des voyageurs est souvent réalisé par les femmes. Cela leur confère peu à peu une place plus importante dans le foyer grâce à la garantie d’un revenu juste.

De plus, nous pouvons constater l’existence d’autres impacts positifs à l’accueil de l’habitant par les locaux : un renforcement des fiertés quant à leurs modes de vie, une ouverture sur le monde pour les deux partis, ou encore tout simplement une meilleure cohésion sociale.

 

 

La mise en place de nouvelles pratiques écologiques

Sans pour autant être issu d’une conscience écologique mais plutôt d’une volonté d’amélioration de l’attractivité pour le voyageur, la mise en place de nouvelles méthodes concernant le tri des déchets, le compost, ou encore l’installation de panneaux solaires améliorent les conditions écologiques des territoires.

La formation et la sensibilisation à l’égard des populations locales sur la thématique de l’écologie et du respect de l’environnement est très importante et représente un des points principaux du tourisme équitable et solidaire.

Afin de développer le tourisme équitable et solidaire et ainsi permettre une évolution positive des impacts étudiés, le soutien et l’adhésion à cette philosophie par les politiques publiques et nationales sont essentielles. Ce n’est pas encore une généralité mais la progression permettra à terme de répondre aux Objectifs de Développement Durable.

Le tourisme équitable et solidaire : l'envers de la carte postale
Le tourisme équitable et solidaire : l'envers de la carte postale

 

Télécharger l'infographie de l'étude : Infographie étude ATES 

Télécharger l'étude complète : Etude ATES complète

Relatifs