Trek sur les chemins d'Abyssinie

Ethiopie
Randonnée niveau 2 Visite culturelle et moment de détente
  • Balade facultative Balade facultative
  • Randonnée niveau 1 Randonnée niveau 1
  • Randonnée niveau 2 Randonnée niveau 2
  • Randonnée niveau 3 Randonnée niveau 3
  • Visite culturelle et moment de détente Visite culturelle et moment de détente
 Paysage  de Guassa Monument de la Lalibela Paysage de la région du Tigray Découverte de Shonke route entre Kombolcha et Lalibela Habitation traditionnel de Shonke
Paysage de Guassa
Prec. Suiv.
 Paysage  de Guassa
Monument de la Lalibela
Paysage de la région du Tigray
Découverte de Shonke
route entre Kombolcha et Lalibela
Habitation traditionnel de Shonke
  • 17 jours / 14 nuits
  • Code voyage : ET01

Circuit d'exception alliant la découverte des sites culturels majeurs du Nord de l'Ethiopie et une randonnée de 4 jours dans le massif du Gheralta. Le trek qui vous est proposé vous emmène à la découverte des églises rupestres nichées dans les falaises avec des paysages à couper le souffle.

Départs :

Voyageurs :

Au-delà de 14 personnes, merci de nous consulter.

Nombre de voyageurs :

Vous aimerez :

  • La découverte des vestiges monolithiques de Lalibela
  • Les paysages spectaculaires du massif du Gheralta
  • L'hospitalité du peuple Ethiopien
  • La découverte des mystérieuses églises du Tigray uniquement accessibles à pied

Informations :

  • Hébergement : Hôtel 5N, lodge communautaire ou campement 8N, chez l'habitant 1N
  • Accompagnement : Guide éthiopien francophone
  • Déplacement : Transport privatif et vol interne
  • Repas : Pension complète et restauration locale
  • Période : Octobre à mai
Carte du voyage
  • J1 : Vol France / Addis Abeba
  • J2 : Accueil et transfert à l'hôtel
  • J3 : Route vers les plateaux de l'Est
  • J4 : Découverte de Guassa et un des derniers exemples de l'eco-système afro alpin.
  • J5 : Redescente sur Kemisse
  • J6 et J7 : Randonnée pour Shonke et route pour Kombolcha
  • J8 : Route panoramique en direction de Lalibela
  • J9 : Visite de Lalibela
  • J10 : Route pour Mekele
  • J11 à J15 : Randonnée à travers les montagnes de Degoum (2100m de moyenne) et dans un site naturel majestueux
  • J16 : Vol intérieur de Mekele à Addis Abeba - Visite d'Addis Abeba.
  • J17 : Vol retour en France.
  • Jour 1 : Départ de France
  • Jour 2 : Arrivée à Addis Abeba
    Arrivée à Addis-Abeba, vous serez accueillis à l'aéroport par notre assistant et transferez à l'hôtel. Afin de bien cerner l’urbanisme de la capitale de l’Ethiopie, vous vous rendrez à Entoto. Cette colline, située au Nord de la ville, culmine à 3200m. C’est de là, dit-on que l’empereur Ménélik et sa femme, l’impératrice Taitu, décidèrent de l’implantation d’Addis-Abeba. Après avoir aperçu une mince colonne de vapeur s’élever dans le ciel, ils se rendirent en cet endroit et y découvrirent des sources chaudes, ainsi qu’une fleur qui leur était jusqu’alors inconnue. Cet évènement les décida à nommer leur capitale Addis Ababa (« la nouvelle fleur » en amharique). La visite du Musée National sera l’occasion d’évoquer l’histoire de l’Ethiopie : de la célèbre Lucy (fossile humanoïde de 3.4 millions d’années) au puissant royaume antique d’Axoum ; des royaumes médiévaux gondariens aux règnes des empereurs Ménélik II et Hailé Sélassié. Vous visiterez également l’ancien palais d’Hailé Sélassié, abritant maintenant le Musée d’Ethnologie. Nuit à l'Hôtel " Siyonat" ou équivalent
  • Jour 3 : Addis Abeba - Senbete - Guassa 200 km de route (asphalte et piste)
    Route en direction de Guassa par les plateaux Est. Vous ferez un arrêt à Senbete, village connu pour son magnifique marché se tenant tous les dimanches. C’est un point de rencontre entre les Afars venus du désert du Danakil avec leurs dromadaires chargés de sel, les Oromos avec leurs vaches, chevaux et mules chargés de produits agricoles et les Amhara apportant leurs céréales. Vous reprendrez la route et marquerez un arrêt Tarmaber où vous pourrez observer un très beau point de vue sur la plaine de l’Awash. Vous vous engagerez ensuite sur la piste menant au parc naturel protégé de Guassa. Arrivée en fin d’après-midi et installation au lodge communautaire.
  • Jour 4 : Guassa
    D’après l’histoire locale, un sort jeté par un moine est à l’origine de ce plateau unique. Jusqu’à ce moment là, la région était réputée pour sa riche agriculture, son teff de grande qualité. Ache Yohannis, un moine qui vivait là, avait béni la terre. Un jour, une femme déclara qu’elle avait eu du moine, un enfant. Elle témoigna face à la communauté et au moine. Alors qu’elle affirmait qu’il était le père de son enfant, elle déclara : « Que je me transforme en pierre si je mens. » A peine avait-elle prononcé ces mots, qu’elle fut transformé en pierre. Cependant le moine, insatisfait de la punition infligée à la femme et en colère contre la population locale peuple pour l’avoir cru, quitta la région en jetant un sort : « Que cette terre devienne froide et désolée pour toujours et que l’agriculture florissante devienne broussaille ! ». Dès qu’il eut prononcé ces mots, le climat changea et la terre se couvrit d’une végétation afro-alpine. Aujourd’hui, ce domaine est un des derniers exemples de l’écosystème afro-alpin de haute altitude d’Éthiopie. Élément exceptionnel, il a été le centre d'un système basé sur la gestion des ressources naturelles par les communautés locales, connu comme quero, depuis plus de 400 ans. Clea en fait un des secteurs protégés les plus anciens du continent africain. L’impact de l’action de l’homme y est très limité. Le plateau de Guassa, entre 3200 et 3700m, d’une superficie de 100 km2, offre des vues à couper le souffle. On peut y observer une flore et faune exceptionnelle : de nombreux oiseaux endémiques, une vie sauvage, dont le fameux Loup d’Abyssinie et le singe Gelada. On y trouve aussi l’herbe de Guassa (Festuca abyssinica), utilisée par les populations lcoale pour le chaume des maisons et dont la qualité est reconnue. Journée de randonnée pour profiter de ce haut plateau unique. Hébergement en lodge communautaire.
  • Jour 5 : Guassa - Kemisse 265km de route (asphalte et piste)
    Matinée de randonnée pour découvrir un nouvel espace du domaine. Après le déjeuner vous prendrez la route pour Kemisse. Au fur et à mesure que vous descendrez vers cette petite ville, vous retrouverez des températures plus agréables, voire chaudes. Kemisse est une ville essentiellement musulmane. Les hommes portent le cherot, ce pagne typique des ethnies de confession musulmane, en usage notamment chez les Somali et les Afar. Hébergement à l'hôtel " Melbourne hotel" ou équivalent
  • Jour 6 : Kemisse - Shonke 4h de marche (+551m / -63m)
    Tôt le matin, départ pour une randonnée inédite à travers les montagnes, pour rejoindre Shonke. Au loin, ce petit village, juché sur un promontoire, se fond dans le paysage. Après 4 heures de marche vous arriverez à Shonke où vous serez accueilli par les dignitaires du village. Depuis le toit en terrasse de la mosquée, ces derniers nous expliquent avec fierté l’histoire du bourg. Fondé il y a plus de 800 ans, Shonke était un grand centre de connaissance ; de nombreuses personnes y venaient, parfois de très loin, afin de suivre les enseignements religieux. Tout en pierres de taille, le style de la mosquée et des maisons à toit plat, est unique en Ethiopie. Cette architecture singulière n’est pas sans rappeler certains villages des montagnes yéménites. Dans l’après-midi, vous prendrez possession de notre demeure d’une nuit… Fin de journée libre pour se reposer et profiter de ces lieux reculés. Nuit chez l'habitant ou camping aux environs du village
  • Jour 7 : Shonke - Kemisse - Kombocha 50 km de route (asphalte)
    Le matin, retour à pied jusqu’à Kemise où vous retrouverez vos véhicules. En chemin, vous ferez sans doute des rencontres chaleureuses avec les populations oromos qui se rendent au bourg principal de la région ou qui partent travailler dans les champs. À Kemisse, le marché du jeudi se tient à l’ombre des minarets de sa nouvelle Grande Mosquée. Vous arriverez pour profiter de la fin de marché. Après une pause fraîcheur dans une des petits restaurants de la ville, vous prendrez la route pour rejoindre Kombolcha en fin d’après-midi. Hébergement en hôtel
  • Jour 8 : Kombolcha - Lalibela 300 km de route (asphalte et piste)
    Vous quitterez les plaines du Wollo pour aller vers les montagnes de Lalibela par une belle route panoramique. Vous profiterez des vues de cette route par des arrêts photo. Déjeuner pique-nique. Avant votre arrivée à Lalibela, vous vous rendrez à l’église monolithique Genete Mariam (2400m). Une tradition locale raconte que le roi Lalibela avait un oncle, nommé Libanos, qui passait sa vie en prières dans la montagne. Après sa mort survenue prématurément, pour apaiser son chagrin, le roi fit tailler cette église pour le repos de son âme. L’intérieur de l’église est recouvert de fresques anciennes. Nuit au " Sora lodge" ou équivalent
  • Jour 9 : Lalibela
    Le site de Lalibela reproduit les lieux saints de Jérusalem, reliés par un système de galeries et de souterrains, répartis de part et d’autre d’un cours d’eau baptisé Jourdain. Visite du premier groupe d'églises, connue sous le nom de groupe des Eglises du Nord. "Bet Medhanialem" est la plus grande, soutenue par 72 piliers et héberge la croix en or de Lalibela qui pèse 7 kg. Vous prendrez le tunnel pour aller de Bet Medihanialem à Bet Mariam. Dans ce tunnel se trouve un pilier dont on dit que Jésus-Christ s'y serait adossé quand il est apparu dans une vision du roi Lalibela. Vous visiterez Bet Danaghel, une chapelle construite en l'honneur de nonnes martyres. L’après-midi sera entièrement consacrée à la découverte de la deuxième partie (la partie SUD). Comme vous l'aurez constaté le matin, chaque église possède sa propre histoire, enrichie de légendes puissamment ancrées dans la culture populaire. Vous commencerez donc les visites par « Beta Amanuel », considérée comme la plus jolie église monolithique éthiopienne, de style axoumite, « Beta Merkorios », « Beta Gabriel et Raphael » et « Beta Abba Libanos » qui d’après les traditions, est une église dite construite en une seule nuit par Kebre Meskel, la femme du roi Lalibela, avec l’aide des anges. Enfin vous achèverez les visites par la plus célèbre église sous forme de croix : « Beta Ghiorghis ». Durant toute la journée, vous aurez donc la possibilité d’apprécier des peintures religieuses, des symboles et des énigmes décorant les églises de Lalibela et d’admirer également de nombreux objets religieux et certains des meilleurs exemples du début de l'art religieux dans le pays. Nuit au " Sora lodge" ou équivalent
  • Jour 10 : Lalibela - Mekele 300 km de route (piste et asphalte)
    Depuis Lalibela vous prendrez la route jusqu’à Mekele. Partiellement détruite pendant la guerre contre Mengistu, chef d'état dictateur de 1977 à 1991, Mekele a largement bénéficié des programmes de réhabilitation d'après-guerre et est devenue une ville où il fait bon flâner. Situé sur un point dominant la ville et offrant une vision panoramique sur les montagnes des alentours, il surprend par son architecture. Nuit au "Planet hotel" ou équivalent
  • Jour 11 : Mekele - Debre Tsion 5 à 6h de marche
    Première région christianisée d’Éthiopie, le Tigray abrite les plus anciennes églises du pays, construites ou taillées dans le roc. C’est une contrée splendide où certains de ces trésors sont difficilement accessibles ; de nombreuses églises se méritent après plusieurs heures de marche sur des sentiers de montagne. Dans un périmètre assez restreint, quelque 120 sanctuaires se répartissent dans les massifs montagneux du Hawzen, du Gheralta et de l'Atsbi, souvent perdus au milieu de ces sites naturels majestueux. lci, patrimoine religieux et beauté naturelle ne font qu’un… il faut toute l'abnégation du pèlerin pour accéder à ces merveilles ! Tôt le matin, vous vous approcherez en véhicule de l’église Debre Tsion. Dédiée à Abouna Abraham, moine ayant vécu au IVème siècle, Debre Tsion est datée du 14ème siècle. Perchée à flanc de falaise comme un nid d’aigle, l’église présente une large façade partiellement sculptée. L’intérieur est décoré du sol au plafond, un véritable ravissement ! (Fête de l’église a généralement lieu le 30 novembre) Vous aurez 1/2h de marche au milieu des champs. Puis l’ascension pour accéder à l’église. La montée vers cette église est raide mais facile car il y a de très bons rochers de grès offrant de bonnes prises. Comptez 1h30. Pour redescendre, prévoir 1h. Église située à 2297m. Puis marche au travers des montagnes de Degoum (2100m en moyenne), petit passage d’escalade sur 6 m. En chemin nous profiterons de l’ombre des palmiers, figuiers et sycomores. Possibilité de visiter l’église de Mariam Papasiat (1972m). Puis trek pour Korar. Arrivée à Korar en fin d’après-midi. Campement près du village (2017m)
  • Jour 12 : Korar (2017m) - Mariam Korkor (2131m) 7 à 8h de marche
    Départ matinal vers Arbatu Ensisat. Montée en palier pas très raide, vous arrivez dans un décor tout en cactus et avec une vue superbe sur les monts environnants. Vous continuerez via un chemin parfois très étroit et épineux vers le plus haut sommet du Gheralta, le mont Kemer à 2600m. Un petit passage délicat où les mains sont bien utiles et vous arriverez sur ce haut plateau d’où la vue embrase tout le Gheralta. Descente par un passage rocheux un peu difficile pour arriver à Mariam Korkor. Puis descente vers notre campement (2022m). Nuit en campement
  • Jour 13 : Mariam Korkor (2131m) - Agoza (1961m) 7 à 8h de marche
    Le matin vous prendrez le temps d’aller visiter ces deux églises, un des plus beaux exemples de cette architecture religieuse. L’accès à cette église est pour le moins sportif ! Après une petite marche à travers les champs au pied de la falaise, on amorce l’ascension au travers d’une étroite faille abrupte dans laquelle a été creusé un escalier, un premier palier atteint, on continue de grimper directement le long de la roche. Après une bonne escalade, la façade de l’église apparaît. À l’intérieur, sur les murs sculptés d’arcatures, se déploie tout un bestiaire. Ces peintures, sans doute réalisées par différents artistes, dateraient d’une période entre le XIIème et le XVIIème siècle. Non loin, le long d’un impressionnant précipice, est nichée la petite église grotte d’Abouna Daniel, constituée de deux cavités richement décorées. Avant d’attaquer la descente, l’extraordinaire panorama embrassant les plaines du Hawzen, les montagnes du Gheralta et, vers l’est, les monts de l’Imbasneity permet de reprendre ses esprits. Depuis Mariam Kokor, marche vers Agoza. Vous longerez tout un défilement de pics rocheux rouges. Arrivée à l’école du village où le campement est installé sous un énorme sycomore. Hébergement en campement.
  • Jour 14 : Agoza (1961m) - Koraro (1770m) 7 à 8h de marche
    Départ tout en douceur pendant 25 minutes puis montée régulière sur des roches pour arriver sur un plateau (2148m) avec une vue encore une fois extraordinaire sur le village qui vous accueillera le soir, pour y arriver vous traverserez un passage étonnant fait des de sources, de petites oasis et de milliers de cactus qui semblent nous laisser le passage. Vous marchez au pied d’immenses falaises rouges. Puis descente vers Abuna Gebre Mikael. Cette église très peu visitée est pourtant l’une des plus remarquablement taillées et décorées de la région. Sa façade découpée dans un éperon rocheux en forme de dôme est percée de deux portes et quatre fenêtres diffusant une bonne luminosité dans le sanctuaire. L’intérieur présente un riche décor de fresques aux couleurs éclatantes. Le dôme est décoré de 12 personnages portant des tiares et des encensoirs. Après la visite, descente vers une petite oasis où il est possible de se baigner et de se rafraîchir. Installation près d’une jolie réserve d’eau du dernier campement. Hébergement en campement
  • Jour 15 : Koraro - Mekele 4h de route (asphalte)
    Vous profiterez de notre piscine naturelle puis descendrez à la rencontre de votre véhicule puis route pour Mekele. Arrivée dans l’après-midi. Fin d’après-midi libre. Nuit à l'hotel " Planet hotel" ou équivalent.
  • Jour 16 : Mekele - Addis Abeba vol intérieur
    Vol intérieur pour Addis-Abeba à 13h15 (possibilité de vol à 8h40). Après le déjeuner à Addis-Abeba, derniers achats. Possibilité d’aller à la rencontre des potières de Ketechene. L’association des femmes potières a été fondée officiellement en 1991 et œuvre à réhabiliter le statut des artisans et de leur travail. En Éthiopie, il n’y avait jusqu’alors eu aucun encouragement pour le développement l’artisanat de la poterie comme expression artistique. Les objets conçus restaient strictement utilitaires, adaptés uniquement aux besoins du foyer. Le procédé traditionnel de la poterie est un travail primitif et épuisant : creuser le sol afin de trouver l’argile, transporter cette argile à dos de femme, travailler avec des outils obsolètes, emporter au marché la production puis remporter les articles invendus… De plus les poteries doivent faire face aujourd’hui à la concurrence aux objets en plastiques ou en aluminium. En 1986, avec l’aide technique de la Belgique, les potières ont formé un groupe d’entraide qui a pu établir des liens avec l’entreprise pour le Commerce Touristique Éthiopienne (ETTE), institution publique visant au renouveau des artisanats et arts éthiopiens au travers d’activités de formation. Les femmes potières ont ainsi bénéficié de premières formations, leurs revenus ont augmenté de manière significative, élevant leur statut social et le prestige de leur artisanat. Avec le soutien financier de l’Ambassade de France à Addis-Abeba et en coopération avec l’Alliance Ethio-Française et l’Association pour les Activités Artistiques à Paris, une sculpteur et céramiste danoise, d’origine éthiopienne Etiye Dimma Poulsen, a été invité en 2002 pour développer de nouveaux designs afin d’ouvrir les poteries à de nouveaux marchés (touristes, résidents étrangers, exportation). Cette rencontre entre potières a produit une collection inattendue de grande qualité. Grâce au travail des femmes de cette association, la poterie est (ré)habilitée comme une activité essentielle de la vie de la communauté à Ketchene Medhane Alem, générant des revenus parmi un des groupes les plus pauvres. Dîner d’adieu avec spectacle de danses et musiques traditionnelles puis transfert à l’aéroport.
  • Jour 17 : Arrivée en France.

Pendant mon voyage

Où vais-je dormir ?

A l’hôtel

Bon confort  des chambres - chambre double. Normes locales 2 à 3 étoiles

Prévoir un supplément de 140€ pour une chambre individuelle

En lodge communautaire

Entre le gîtes et le refuge – Confort variable d’un lodge à l’autre. Généralement en dortoir.

Chez l’habitant

Accueil chaleureux dans différentes familles ou installation d'un campement prêt des habitations.

Comment je me déplace ?

En minibus privatif et avec la force de mes jambes pendant le trek !

Quels seront mes repas ?

"Plus c'est rouge, plus ça pique !"

L'aliment de base est l'injera : galette à base de tef (céréales endémique). Cette galette accompagne tous les plats.

La viande, en dehors des périodes de jeûne est un élément important pour la population. Elle peut être mangé crue ou cruite. (le porc, lapin et le canard sont font partie des interdits alimentaires).

Il est conseillé de ne boire que de l'eau minérale ou de l'eau bouillie et filtrée.

Le niveau de randonnée ?

Randonnée soutenue ; au-delà de 5 heures par jour. Effort important et bonne condition physique demandée.

Pour profiter pleinement de votre voyage nous vous conseillons de marcher régulièrement (1 fois par semaine 10 à 15 km).

Avant mon voyage

Passeport / Visa

Le passeport : doit être valable 6 mois après votre retour

Visa : à faire auprès de l'ambassade d'Ethiopie à Paris. Les formulaires et la marche à suivre se trouvent sur le site : http://embeth.free.fr/spip.php?rubrique16

Les Vaccins

Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B)
  • fièvre jaune (obligatoire pour les voyageurs en provenance de zones où la maladie est endémique)
  • traitement antipaludique (surtout pour les personnes voyageant dans les régions du sud – le paludisme est absent d'Addis-Abeba et des hauts plateaux en raison de l'altitude)
  • fièvre typhoïde
  • hépatite A
  • éventuellement, rage et méningite

Visite de contrôle chez médecin traitant et dentiste conseillés

Côté santé

Vaccins contre la fièvre jaune est nécessaire. Ce vaccin ne peut se faire que dans des centres agrées - http://www.doctissimo.fr/html/sante/voyageurs/centres_vacci.htm

Vérifier que vos vaccins soit à jour : BCG, diphtérie, tétanos, polio

Vaccins conseillés : typhoïde, hépatite A et B

Visite de contrôle chez médecin traitant et dentiste conseillés.

Compris dans le tarif :

  • Le vol international A/R Paris-Addis Abeba
  • Le vol interne Mekele-Addis Abeba
  • Les transferts mentionnés au programme avec véhicule privatif
  • Les services d'un guide francophone durant toute la durée du séjour
  • Les services d'un chauffeur anglophone
  • Les services des guides anglophones lors des visites de site
  • Les services d'un cuisinier durant le séjour
  • Les entrées dans les sites visités
  • La logistique durant le trek (mules et muletiers, tentes, matelas, ect.)
  • L'eau en bouteille durant le trek
  • Les repas en pension complète (une bouteille d'1/2l d'eau par repas)
  • L'hébergement en chambre double ou camping
  • Une chambre de courtoisie le dernier jour
  • L'assurance individuelle responsabilité RC Pro MAIF
  • Votre contribution au fond de développement solidaire

Non compris dans le tarif :

  • Les frais de visa
  • Les taxes d'aéroport 
  • Les boissons et dépenses personnelles
  • Les droits de filmer et de photographier
  • Les pourboires (restaurant, bagagistes et guides locaux)
  • L'assurance annulation (2,5% du prix du voyage)
  • Les frais de dossier et carte de membre
  • le supplément chambre individuelle de 140 Euros
Exporter la fiche en PDF

Demande de devis :

Mon Voyage :

Trek sur les chemins d'Abyssinie - Ethiopie

Nos départs sont confirmés à partir de 2 voyageurs.
Votre séjour peut être exclusif mais aussi partagé avec d'autres personnes, selon votre souhait.

Je demande un devis personnalisé

Mes coordonnées :

Anti-spam :

(recopier le code de 4 lettres dans le champs ci-dessus)
* Champs obligatoires

Vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers. Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit, prenez contact avec ECM Voyages.